setTimeout(« _gaq.push(['_trackEvent', '20_seconds', 'read']) »,20000);

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Tests de De

  • ça demande introspection

    En fait, j'étais la première à dire que je n'aime pas les relations passionnelles et intenses, mais il semblerait que je les recherche...

  • Résultat du test "Quel est votre âge sentimental?"

    [Quelque part, je me doutais du résultat...]

     

    La force et l’intensité de l’adolescence…

     

    L’amour tiède, ce n’est pas pour vous. Lorsque vous éprouvez des sentiments pour quelqu’un, vous avez envie et besoin de les manifester avec fougue et transport. Vous vous sentez prêt(e) à déplacer des montagnes pour lui prouver la puissance de votre attachement et vous attendez en retour des démonstrations de la même envergure. Vous ne commandez pas vos émotions, ce sont elles qui vous dirigent. De l’adolescence, vous avez gardé une certaine impulsivité  et beaucoup d’exigences. Alors, lorsque votre chéri(e) vous donne l’impression de regarder d’autres que vous, votre sang ne fait qu’un tour et les reproches pleuvent. Vous avez du mal à vous contrôler mais le souhaitez-vous vraiment ? La question est là. Vous aimez sentir l’intensité des sentiments. Cela vous donne l’impression d’avoir une vie bien  remplie et exaltante. Cela ne cacherait-il la peur de la solitude et de l’ennui ? Essayez peut-être, pour retrouver un peu plus de sérénité et de recul, d’utiliser votre énergie dans des activités sportives ou artistiques qui vous apaiseraient.

  • Et merde...

    Test : Quel est votre type d'homme idéal ?

    Possessif. L'union à la vie à la mort

     

    Vous avez un caractère excessivement rigide qui vous pousse à la jalousie. Tout va bien avec vous tant que vous ne vous sentez pas menacé dans votre relation. Vous n'aimez pas devoir tolérer l'indépendance, parce que vous y percevez une forme de trahison, et plus encore si votre conjoint fait selon ses envies. La peur de le voir tomber dans les bras de quelqu'un d'autre vous fait trembler, le mieux pour vous serait donc de trouver quelqu'un comme vous, avec qui vous pourrez instaurer un véritable climat de confiance.

  • Résultat du test "Etes-vous jalouse en couple?"

    Le pire c'est que je pensais avoir un résultat du genre "vous etes juste jalouse comme il faut"*...

    Bon ça craint, pourquoi je suis jalouse moi...

     

    Passionnément

    Jaloux (se) ? Passionnément ! Méfiant(e) à l'extrême, vous êtes capable d'éprouver une jalousie composée d'angoisse mêlée de colère, puis de douleur teintée de rage.
    Elle est souvent motivée par l'intensité des émotions et des sentiments que vous éprouvez pour votre partenaire. En vous révélant la profondeur de votre amour, votre jalousie est le déni d'une réalité redoutée : la modification de la relation amoureuse dont vous êtes un(e) des protagonistes. Vous aspirez à vivre celle-ci selon un schéma toujours identique, celui qui vous conforte dans l'estime que vous vous portez. Les fantasmes d'infidélité que vous attribuez à votre partenaire vous évitent de vous analyser, et d'assumer votre propre infidélité quand c'est le cas.

    Pour vous, n'être pas jaloux(se) serait ne pas aimer. Vous l'êtes d'ailleurs autant du passé de votre partenaire, que de son futur. Et si vos soupçons sont non fondés, vos propos et vos comportements peuvent l'inciter à songer à être infidèle, vos réactions étant toujours les mêmes, quelle que soit son attitude. Vous avez aussi presque autant besoin de ressentir de la jalousie, que de lui en inspirer, pour stimuler votre envie de plaire, raviver son désir pour vous.
    Rendre l'autre jaloux vous donne le sentiment de réaffirmer votre rôle avec elle(lui) et de conserver votre pouvoir.

    Laissez votre partenaire exister indépendamment de vous. Et essayez plutôt de prendre l'avantage sur celui(celle) que vous soupçonnez l'intéresser à partir de conversations, d'activités communes, de loisirs correspondants à vos goûts.


    *mais si j'ai fait le test c'est bien parce que je me posais la question...