setTimeout(« _gaq.push(['_trackEvent', '20_seconds', 'read']) »,20000);

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pause narrative

  • Pierrot le fou

    On s'occupe on s'occupe...

    Je teste l'oubli thérapeutique de l'ex par le dessin sur photo portrait.

    Vous l'aurez compris, c'est n'importe quoi.

    Mais bon.

    Lire la suite

  • j'ai 12/12

    Après tout ce temps personne me dit que tout est écrit dix fois trop petit???!!!

    C'est pas plus confort avec une typo adaptée??!

    M'en fous hein moi je relis pas après écriture alors...

  • Donc

    Dans ma note "Mac ou pc", je voulais dire CLAVIER (comme Christian), et non ECRAN (comme total), "rétroéclairé".

    Voilà ce qu'il se passe quand on écrit trop vite sans se relire, on emploie à plusieurs reprises un même mot à tort, qui ne veut plus rien dire.

  • Dans les petits tracas du quotidien

    C'est à dire que quand j'essaye d'imprimer, mon ordi ne trouve pas le pilote de l'imprimante et quand j'essaye d'installer le pilote l'ordi me dit qu'il est déjà installé.

  • Peut-être qu'ils auront l'air plus légers

    Là j'ai cru

    mais non

    je lui en ai voulu

    parce que je veux pas croire

    plus croire

    à la bonne foi

    et il n'appelle pas

    et il ne répond pas

    je l'ai

    insulté

    intérieurement

    mais

    en rentrant

    et en allumant mon ordi par dépit

    je tombe sur 

    2 mails

    horodatés

    pour me dire

    de ne pas m'inquiéter

    son portable 

    est décédé

    pourquoi

    et comment

    j'en arrive là

    à ne plus avoir confiance

    à croire

    que d'un coup d'un seul

    tout peut basculer

    sans rien

    sans raison

    du bonheur parfait

    au cauchemar complet

    sensation vécue

    Glissement anxiogène

    le bonheur devient anxiogène

    le bonheur ne peut pas dépasser

    le plafond des nuages

    il pourrait aller aux étoiles

    mais chez moi

    les nuages

    derrière les nuages

    le gouffre

    là où le sol n'existe plus

    peut-être alors 

    qu'il faut nager

    pour atteindre les étoiles

    trouver

    un autre chemin

    vers les étoiles

    nager et danser sur le chemin

    danser l'incertitude comme un poisson

    danser dans et avec le gouffre

    peut-être que je n'atteindrai jamais les étoiles

    mais elles seront autour de moi

    et les nuages 

    si je me retourne 

    je pourrai les contempler

    peut-être qu'ils auront l'air plus légers.

     

  • Resultat du test "Quelle amoureuse êtes-vous?"

    Une amoureuse fusionnelle ?

     

    Avec vous c'est la fusion. Pour être amoureuse vous avez besoin de sentir que vous ne faites qu'un avec votre bien aimé : sa présence vous apaise, un regard et vous vous comprenez, un geste et vous vibrez. Vous avez parfois l'impression de ne pas avoir besoin de paroles pour communiquer tant vos liens sont puissants. Tout est magique, de votre rencontre à vos rendez vous, il est un peu comme un double de vous-même. Attention : cette fusion si merveilleuse et si forte peut devenir douloureuse et/ou oppressante. Etre collés c'est bien mais il ne faut pas se perdre complètement dans l'autre et faire attention aux risques d'asphyxie. C'est important de garder une individualité, de réussir à prendre un peu de distance parfois, juste pour vérifier qu'on y arrive. Et puis l'effet miroir c'est bien agréable mais lorsque ce semblable ne fait pas ce que vous souhaitez ou bien que vous repérez un défaut que vous ne supportez pas c'est très, très énervant. Et surtout qu'en cherchant bien, ce qui vous énerve est sans doute un peu ce que vous êtes. Vivre une histoire avec son double c'est accepter de se regarder avec ses propres imperfections et ne plus se fuir.

  • gnegnegne

    J'avoue je suis en panne d'inspiration, et je crois que maintenant j'aimerais bien écrire en étant plus posée. Et travailler mon "écriture", comme le font les gens qui écrivent bien. 

    Comme je suis une grosse feignasse, j'écris un peu comme ça hop et voilou c'est rapide.

    Oh et puis merdouille.

    Je vais passer mes coups de fil, j'en ai marre de cet écran.

  • Bon bonne

    Bon...

    Je sais pas....

    ça sent la fin du blog...

    Je veux dire :

    - j'ai trouvé l'appartement de mes rêves

    - j'ai trouvé le mec qui n'existe pas que dans mes rêves

    - j'ai arrêté de fumer

    Bon...

    ...

    C'est un peu l'ennui là non?

  • Déglingomania

    Il a dit que je suis à la fois déglingo et posée et que c'est génial.

    C'est con mais j'adore qu'on me traite de déglingo.

    C'est que

    je dois l'être vraiment

    en fait.