setTimeout(« _gaq.push(['_trackEvent', '20_seconds', 'read']) »,20000);

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

De dans ses rêves

  • Grand écart

    Donc.

     

    La nuit précédente, je rêvais que j'essayais de faire le grand écart...Un peu pour me sauver d'une situation (ahah oui mais laquelle???)...j'y allais petit à petit pour ne pas me faire mal, en ajustant un peu l'avant, un peu l'arière, mais en fait j'y arrivais sans difficulté, alors que je n'ai jamais pu faire le grand écart à moins d'un entrainement intensif et quotidien pendant des mois!...Regain de souplesse naturelle. Si c'est pas beau ça!

     

    Et cette nuit. Rien à voir. Donc je rêve que je suis à un endroit que je ne mentionnerai pas ici (ce serait un peu comme la ville de mes parents..village-vacances-parents). Mes parents sont tous les deux vivants et en bonne santé. Ils ont eu un grave accident chacun mais ils sont là avec moi. Ne sont pas morts. Truc intéressant et qui rend le rêve d'autant plus agréable: ma soeur n'existe pas. Un monde parallèle en fait?

    On est dans un market et je vois des tongs en vente. il faut que je fasse un dessin car ce sont vraiment des tongs particulières. Des double tongs. Je me dis les gens achètent vraiment n'importe quoi, mais c'est attendrissant comme objet.

    Au réveil, je pleure parce que dans cette vraie vie non parallèle que je vis, mes parents sont sous terre bouffés par les vers.

    Je pense à ces tongs, est ce que c'est encore une idée de génie qui m'est venue en rêve? A faire breveter?

    Je me dis ouh là pas pratique. Il faudrait plutôt que je fasse un prototype qui devienne en objet d'art et non objet de commerce. C'est beau en fait comme objet.

     

  • bébé

    J'ai rêvé que j'avais un bébé dans les bras. 

    Il voulait téter, par réflexe et instinct naturel.

    Finalement c'est moi qui lui donne la tétée.

    Sensation d'harmonie.

     

    Bref, j'ai rêvé que j'avais un bébé.

  • J'ai dormi de hier aprèm à maintenant

    Et encore je me force à boire du café pour me réveiller parce que j'ai lancé une sortie avec des copines pour cet aprèm..

    Ai rêvé que je partais en voyage en Asie avec Jérôme. C'était mon mec (la situation réelle actuelle n'existait pas).

    Préparation de bagages. Arriver à l'heure à l'aéroport. chaussures de randonnée ou pas.

    etc.

    J'ai travaillé hier matin. Je pense être rentrée et avoir mangé une salade et m'être endormie vers 14h30-15h.

    Si je compte, ça veut dire que j'ai dormi environ 20 heures. Ca me fait un peu flipper. Après avoir tapé "mononucléose" dans Google, je regarde sur internet ce que ça peut être. En effet ça fait quelque temps que j'ai l'impression d'avoir un problème de sommeil..Si un médecin me demande si je dors, je réponds que oui (donc pour le médecin tout va bien). Mais ça n'enlève pas le problème.

    Lire la suite

  • Ca y est...

    ...je me souviens d'une partie de rêve de la nuit dernière...

     

    Genre j'avais constamment le pantalon avec l'élastique trop détendu ou je sais pas, j'étais peut-être trop grosse, mais bref ça glissait et dès que j'étais assise ou que je bougeais un peu on voyais ma raie du c**...C'était infernal! Un peu comme quand vous allez à une soirée avec une jupe trop courte et que vous êtes obligée de tirer dessus toute la soirée pour pas qu'on voit le tissu de votre culotte...

    Il se trouve qu'au réveil, je me suis aperçue que mon vieux pantalon de nuit ressorti de derrière les fagots ne tenait pas bien et avait glissé pendant la nuit...

     

    CONCLUSION: habille toi bien pour dormir et tu feras des rêves plus sympas!

  • un cauchemar

    Non pas que j'aime étaler mes cauchemars en public, mais puisque j'écris ce que j'écris sur des bouts de papier (ou pas), sur ce présent blog, et aussi parce que je n'ai pas de carnet de rêve, et que pour moi c'est plus pratique de me souvenir des rêves et surtout de quand je les ai fait, ben, voilà, c'est là...

    ************************************************************************************

    j'ai rêvé que le ngüt était revenu, et qu'il ne fallait en parler à personne sinon ça le faisait venir, et surtout il ne faut pas y penser parce que pareil. Du coup, je décide de ne même pas en parler à ma mère parce qu'il lui reste peu d'années à vivre, et je ne veux pas lui imposer le ngüt pour le restant de ses jours, alors qu'elle est sortie de sa dépression il n'y a pas si longtemps.

    Moi je me fais avoir par le ngüt, j'y ai trop pensé, parce qu'en ouvrant les yeux je vois une entité du ngüt marcher vers le lit, et je crie.

    Heureusement Chabada est là et me rassure, ce n'était qu'un rêve!

  • Bande de lèche-bottes!

    Depuis que je suis avec Chabada, je dois être dans un état spécial d'hyperconscience, car je me souviens d'une bonne partie de mes rêves de chaque nuit.

    Je trouve ça pas mal d'avoir un carnet de rêves. Mais comme j'ai pas que ça à faire que d'écrire dans des carnets toute la journée, je préfère en écrire quelques uns par ici, quand j'y pense, ou quand ça m'intrigue.

    En plus, c'est pas mal de regrouper le jour et la nuit au même endroit. Puisque l'un ne va pas sans l'autre.

    Cette nuit, c'était un peu étrange, j'ai rêvé que:

    je suis à une table, genre dans un grand gymnase, je sais pas si on est au travail ou quoi, genre on serait en pause. On est trois. A ma gauche il y a mon mec (dans l'idée c'est Chabada, mais physiquement il est plus grand et plus large d'épaules et plus masculin). J'ai les jambes en l'air et pieds nus, et il me lèche les pieds. C'est sensuello-agréable. Et puis on parle avec le troisième collègue qui est en face de moi. Et puis lui il me prend aussi les pieds par dessus la table et les lèche. Physiquement ça fait pareil, mais je n'aime pas parce que c'est pas mon mec et qu'en plus il est juste pas sexy pour un sou. Alors je lui dit non non,  et je lui dit bien fermement et jusqu'à m'énerver un peu, d'arrêter, le laissant avec un air étonné. Dans l'ensemble c'était un rêve où j'étais plutôt bien.

    Parfois je me dis qu'on pourrait faire plein de petits films bien étranges avec des rêves.