setTimeout(« _gaq.push(['_trackEvent', '20_seconds', 'read']) »,20000);

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog

  • ok

    Mon blog ressemble à la saison 5 de The Walking dead.

    Enfin je sais plus si c'est la 5, ou la 2, ou la 3, mais c'est celle où c'est super relou parce qu'il ne se passe rien, à part que tout le monde marche sur les rails d'une voie ferrée...

     

  • Oui, j'ai enlevé l'accès restreint...

    Bah oui, j'ai décidé que je m'en foutais!...

    Pendant que mon blog était accessible uniquement par mot de passe à une poignée de privilégiés, je devais faire le tri, histoire que ce blog soit un peu moins chiant et plus créatif, virer certains trucs dont tout le monde se fout, et en rajouter d'autres qui déboitent, refaire une beauté façon Cristina Cordula à l'objet...mais non...je suis une feignasse...donc voilà, c'est le blog tel qu'il est maintenant, brut et sans tri, à peu près comme l'indique le titre: j'écris ici ce que j'écris d'habitude sur des bouts de papier. Ou pas.

    Bon.

  • Bravo!

    De est arrivée à me faire rire!...(pour rappel: De, c'est moi)

    Clique sur archives, puis va à la recherche par tags...

     

    J'ai commencé, intriguée, par "comment rendre un tag poétique", puis (encore plus intriguée), par "pue"...

    Très heureuse de retrouver ma douce folie...

     

    De-esquement vôtre/ Déesse ment vôtre/ Déesse aurait été un pseudo tellement approprié rhohoho!

     

  • Quand tu veux écrire quelque chose...

    ....Et que tu as oublié quoi, parce que tu as passé un quart d'heure à choisir la nouvelle présentation de ton blog...

    zut.

    Lire la suite

  • Retour avec moi-même

    Voilà voilà.

    Me revoilà.

    Pour l'instant en mode journal intime - accès fermé au blog - et moi seule pour me lire...

    J'ai eu besoin d'écrire mais le temps de me connecter, et pfiou c'est passé!...

     

  • Check List Before 35 ans

    (c'est dans une paire de mois)

     

    avoir été demandée en mariage : pas fait

    avoir quatre enfants : non plus

    avoir un enfant : non

    s'être faite larguer comme une merde 2 mois après le décès de son père : oui

    se faire larguer proprement un mois après le décès de sa mère : pas loin

    parents morts tous les deux : ben oui

    arrêter de fumer: pas sûr

    balancer le linge de son mec par la fenêtre : yes!

     

     

  • Actu-méga-scoop-tu-n'en-dormiras-plus-la-nuit

    Ben voilà, j'ai re-enlevé les mots de passe pour l'accès au blog.

    Le truc, c'est que personne PERSONNE de mon entourage n'est supposé avoir accès à ce blog.

    Si tu me lis et qu'on se connait dans la vraie vie, c'est pas normal prévu.

    Si c'est le cas, dis moi, ou laisse un commentaire je sais pas.

    J'ai eu peur que ça ait... "fuité".

    Bon, et puis après...Est-ce que De existe dans la vraie vie? Vous connaissez quelqu'un qui s'appelle De, vous?

    Il faut juste savoir que toute ressemblance avec des faits ou des personnages ayant réellement existés, blablabla-fortuit-blabla-etc...

  • De est pseudo-en-vacances

    Frustrée de toute ces photos de plages dans le monde réalistico-virtuel de Fb.

    Mais à Paris.

    Finalement les vacances, c'est prendre le temps de vivre et faire des trucs plaisants qu'on a pas le temps de faire d'habitude.

    Je sais pas si je suis vraiment en vacances.

    La flemme de parler de gémeaux-man.

    La flemme de parler de Pierrot le fou.

    Les autres, je vois pas pourquoi j'aurais moins la flemme de parler d'eux.

    A part ça, je veux une tablette graphique. Et Photoshop.

    Bon mois d'Août, chers lecteurs fictivo-vituels!

  • My life is a fucking novel too much dense to be raconted on a simple blog

    Et si je publiais une note par jour?

    Même pour ne rien dire...

    Ou pour dire à l'arrache

    Blablablabla

    Bon je sais pas.

     

  • Ma vie est un roman comme les autres

    Comme les autres, mais tous les romans racontent quelque chose de différent.

    C'est ça qui est bien dans les romans.

    Et dans les multiples vies réelles et de fiction.

    Appétit de vivre, appétit de fiction. Appétit de vies, appétit de fictions.

    Chercher les limites entre vivre sa vie, la rêver, la jouer, la composer, la regarder, la sublimer.