setTimeout(« _gaq.push(['_trackEvent', '20_seconds', 'read']) »,20000);

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Once the 1st

Je n'ai pas vraiment encore parlé de Once, cette appli de rencontres.

Une des premières personnes avec qui j'y avais discuté et avec qui j'avais rv, s'était désisté.

Il avait rencontré quelqu'un, avec qui disait-il, il ne s'était rien passé à part discuter. 

J'avais admirer que le mec sentait les choses comme ça, ce qu'il voulait, se connaissait, etc. Et apprécié qu'il m'avait envoyé un message clair, honnête, correct, et respectueux pour se désister.

Bien sûr j'étais un peu déçue sur le coup, mais je n'attendais pas non plus de rencontrer l'homme de ma vie à ce moment là. Et même je ne sais pas si j'étais vraiment déçue, mais plutôt j'étais abasourdie de la vitesse à laquelle le vent pouvait tourner.

Une énergie d'osmose (osmose est un bien grand mot, mais je n'en trouve pas d'autre) se crée par messagerie, on sent qu'il y a quelque chose, un petit quelque chose qui donne envie de voir. Et puis, même par messagerie, un jour on sent qu'il y a moins ce quelque chose, et de lui-même il dit qu'il s'est passé quelque chose "IRL".

En fait, c'est un peu bizarre, j'ai l'impression que c'est tout le temps comme ça (je ne sais plus si j'ai raconté pour Le Chauve, rencontré dans la vraie vie, mais il y a eu un mouvement similaire..)

J'ai l'impression qu'on est dans une époque où il faut être le plus réactif, le plus performant, qu'on est en concurrence, dans un domaine qui nécessiterait temps et lâcher prise.

En plus, maintenant, beaucoup de gens n'hésite pas à couper une relation avec un sms, voire sans, et en bloquant tout contact. L'hyperconnectivité et son pendant.

Je trouve tout ça assez perturbant.

Quand ce n'est pas violent.

Tout seul devant ton écran à la con tu peux vivre des choses assez intenses.

Mais t'es tout seul.

Et qui appeler pour se consoler?

J'en connais peu, des amis, qui communiquent autrement que par sms, Whatsapp, Messenger, etc..

Trop dispo, pas dispo.

 

Bref..

Donc, baptisons ma première non rencontre sur Once, "Once the first"..

J'ai envoyé un pti message l'air de rien pour avoir des nouvelles et savoir s'il sortait avec sa rencontre irl de il y a trois mois, et donc c'est le cas!

Ce qui m'a fait plaisir pour lui, et surtout redonne un peu foi dans les possibilités de la vie..

Je suis complètement déprimée en ce moment, et côté "relationnel", ça ressemble à un sac de noeud à l'intérieur de moi.

Et Once the first a été comme un petit ange ce soir, 

ce mec que je n'ai jamais vu et qui me répond des choses gentilles pour me soutenir, alors que je ressemble à un papier tue-mouche (ne me demandez pa pourquoi papier tue-mouche, ça m'est venu comme ça tout à l'heure..).

Et du coup complètement désintéressé, puisqu'avant que je lui dise que j'étais déprimée, il m'a dit qu'il allait super bien, avec sa cops etc..

Donc cool.

Parfois ce sont des inconnus qui te sauvent de tes idées noires, c'est un peu 

bizarre?

mais bon.

Les commentaires sont fermés.