setTimeout(« _gaq.push(['_trackEvent', '20_seconds', 'read']) »,20000);

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • ballade de balade

    Passer une journée hors du monde s'autoriser à ne rien faire s'autoriser à repousser les appels téléphoniques se permettre de s'en foutre éviter tout ce qui pourrait faire dépenser de l'énergie éviter de réfléchir devenir associale pour un jour mais voir quand même du négatif en toute chose en sentant toute l'impuissance que ton corps-esprit ressent face à ça. Pas forcer. Laisser. Lâcher.

  • Liste de courses

     

    - café

    - oeufs,

    - pâtes,

    - poulet,

    - oignons,

    - Dentifrice

    - après-shampoing,

    - lessive special laine,

    - détachant avant-lavage,

    - lessive decolorstop,

    - machine à laver,

    - étendage,

    - quelques mètres carrés,

    - un studio plus grand,

    - un appart' entier,

    - une maison à la plage,

    - une par pays,

    - la paix dans le monde,

    - l'intelligence de l'âme,

    + divers trucs en vrac...

    (penser à : des mains pour les manchots, des yeux pour les aveugles, des abeilles pour le pollen, des potagers pour les parisiens, des papiers pour les errants, des potagers pour les inuits, etc...)

     

     

  • Jetlag

    Le truc aussi, c'est que quand tu es en mode je me lève à 14h et me couche à 4 du mat', quand tu finis par te lever à 8 du, ça te permet de te coucher avant 22h et de te lever à 6h du matin.

    Et là, c'est bizarre.

    Sensation d'avoir dormi assez, mais d'être à l'ouest.

    Heureuse d'être recalée enfin avec une journée socialement normale.

    Jetlag.

  • Le soir

    J'ai parfois un petit rituel, pour me pousser à aller me coucher: je me prépare une petite verveine pour m'apaiser.

    Le truc étrange, c'est que je retrouve souvent la tasse pleine le matin.

    Comme ce matin par exemple: je n'y ai pas touché hier soir.

    Donc le rituel marche même sans boire...

  • Fuck les conventions!

    J'ai envie de faire l'amour avec quelques personnes, mais les a priori socio-culturels m'en empêchent.

    En fait c'est pas que les a priori socio cul...

    Prendre attention et soin à son image, pour finalement rendre meilleurs nos désirs et affirmer nos choix aux yeux des autres.

    Un fil tendu...

  • Pour nous seulement

    Ben donc oui bref, je place un lien d'interview ici, pour le garder en trace, et parce que je le trouve intéressant, et parce que j'ai pas envie de le partager à mes contacts facebook.

     

  • Vie pseudo-professionnelle ou la manipulation de merde pour les nuls, expliquée aux lapins

    L'air de rien on me propose un truc qui ressemble à du chantage, en le faisant passer pour "deal".

    Keep cool, be bref. Pas répondre au chantage. Je réponds en rappelant mon dû à la dame (sur un ancien "deal").

    Me répond "fine négociation.Adjugé."

    (négociation??)(Hein?)..Garder son calme devant ce grand foutage de gueule. Attendre mon dû en gardant un élément de pression (la carotte de l'enjeu du chantage). Chercher de vrais deals ailleurs, où je serai sûre que j'aurai mon dû en échange de la carotte...

    Emporter ma carotte avec moi en fuyant.

  • A propos de VDM

    Evidemment, il y a plus VDM que ce qu'il m'arrive. Et s'en rendre compte, parfois, ça aide à relativiser les choses.

    Aujourd'hui, la secrétaire de ma gyneco en fauteuil roulant, m'a appelé pour annuler mon prochain rv, et pour m'annoncer son décès.

    Non, ce n'est pas une blague. Ma gyneco était vraiment sur un fauteuil roulant et travaillait comme ça, en s'accrochant au bureau pour faire avancer sa chaise de bureau jusqu'aux étriers.

    Et donc elle est décédée d'un arrêt cardiaque.

    Choc (hein?)

    Tristesse

    Culpabilisation (d'avoir voulu changer de gyneco) (d'avoir pensé "elle n'a plus toute sa tête" la dernière fois au téléphone parce qu'elle semblait complètement inchérente/très fatiguée)

    Tristesse

    Pensée: mince, ça veut dire que c'est possible que les gens meurent comme ça, ça aurait été possible qu'aujourd'hui mon père m'appelle pour me dire que ma mère venait de faire un avc grave ou mortel.

    Tristesse

    Culpabilisation (mince je ne fais pas d'effort pour essayer de voir ma mère et elle pourrait mourir du jour au lendemain)

    Pensée : Malgré tout je reste admirative de cette gyneco qui exerçait malgré son handicap, et qui se donnait beaucoup dans son métier, suivait chaque dossier avec soin et investissement.

    Donc petit "réconfort": si ma mère meure aujourd'hui, je garderais une bonne image d'elle. Admirative et tout.

    Pensée: se concentrer sur les relations avec ma mère maintenant. ça veut dire lui dire maintenant ce qui me pose problème dans notre relation.

    Pensée: ce qui me pose problème, c'est que j'ai "envie" de la voir parce que j'ai peur qu'elle meure demain. Je n'ai donc pas réellement envie de la voir pour maintenir une relation positivante. J'ai "envie" de la voir par peur. Par culpabilisation. Elle ne m'a pas appelé depuis quelques temps, alors j'ai peur qu'il ne lui soit arrivé quelque chose. Alors je veux l'appeler. Parce que je suis inquiète. Pas juste pour prendre des nouvelles et parce que ça me fait plaisir de parler avec elle (ce n'est pas le cas). Et elle, devient inquiète quand elle estime que je ne l'ai pas appelé depuis "longtemps", et m'appelle uniquement sous des prétextes d'inquiétudes ("t'es pas morte?""je pensais à ton probleme de santé,..""fais attention aux tremblements de terre si tu pars en voyage là bas""peux tu me rappeler pour me rassurer?" etc etc). Une relation trop dans l'inquiétude donc.

    Pensée: en fait je n'avais aucun argument rationnel pour pouvoir me décider à changer de gynéco. Si j'avais cette envie, c'est parce qu'elle me faisait penser à ma mère, en mauvaise santé et qui s'occupe beaucoup de moi, mais pas assez comme une adulte. Cette gyneco avait un drôle de côté maternant avec ses patientes. J'ai compris ce qui me gênait en elle. Et c'était lié à ce qu'elle m'évoquait et que je ne savais pas encore gérer.

    Acceptation.

    Fin du mini deuil.

    Action: ma mère. Y penser. L'appeler peut-être. L'appeler sûrement. Penser à ma part de responsabilité dans l'entretien de cette relation d'inquiétude. Se détacher de ce mode de fonctionnement. Trouver comment je peux réinventer ma relation à elle. Tant qu'on vit dans le même monde.

     

     

     

  • Bon

    Alors en fait, la cystite, c'est réglé, la seconde gastro en un mois, ç se règle aussi.

    J'ai d'ailleurs commencé à ré-arrêter de fumer pour l'occasion, mais il fallait bien que je teste mon niveau d'écoeurement à la cigarette pour mesurer ma guérison, alors j'ai repris.

    VDM j'ai dit...ouais...

     

  • atchoum

    ..ça fait quelques temps que je n'avais pas été malade...Je sens la période rhume des foins arriver/

     

    Ou alors j'ai vraiment un truc comme un rhume...(en plus de ma cystite).............