setTimeout(« _gaq.push(['_trackEvent', '20_seconds', 'read']) »,20000);

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Cha

    J'en ai marre d'être avec lui.

    Je sens que il y a encore des choses qu'il ne me dit pas.

    C'est pas possible de rester avec lui s'il reste aussi peu calme et transparent.

    Je sais pas. L'impression que je serai mieux seule. Peut-être.

  • Détails et nouveautés cachés

    ...

    brune, coloration

     

    Le truc sympa c'est que j'ai une tablette avec Paint et un stylet, que celui-ci n'est pas hyper précis ni pratique mais je m'amuse bien avec, et sinon je me suis faite teindre en brune chez le coiffeur il y a deux mois. 

    Résultat: Contente du changement sur le coup, mais je ne me sens plus moi-même. Je veux être rousse!!! Comme avant!!!

    ça me tristifie cette couleur.

     

  • Sinon au fait...

    Ma déprime de nouvel an se transforme en réflexion positive sur ma réalisation perso-professionnelle. Je crois que je sais de quoi j'ai envie maintenant. Je le sens avec le cœur. J'essaye d'utiliser un peu le côté rationnel de mon cerveau pour organiser tout ça, mais c'est difficile, car j'utilise principalement mon hémisphère droit semble-t-il...

  • ok

    j'ai compris.

    Trop collante, trop étouffante. Monsieur à besoin de temps pour lui.

    Ok.

    Le problème c'est toujours la manière de communiquer. Moi en mots, lui pas en mots. Moi sensible aux actions mais moi juger les mots (c'est con hein).

    (ce qui est con c'est que je m'en rends compte que maintenant)

    Moi angoisser face à comportement distant, et demander explications tout le temps. Lui se sentir obligé de se justifier. = Grosse merdasse de conflit qui s'enlise dans la bouse de la fosse commune.

    Ok. Moi accepter mouvement de recul de Monsieur. Moi avoir le mien aussi.

    Moi aimer lui, et moi espérer qu'il y verra plus clair si je le laisse tranquille et qu'il n'a plus l'impression que mon monde tourne autour de lui (ce qui n'est pas totalement le cas, mais si il en a le sentiment...).

    Moi espérer que sa connasse d'ex (qui a du faire la même erreur que moi à l'origine de cet ex-ittude) n'ai pas envie de se remettre avec lui et soit aussi séduisante qu'une ventouse à déboucher les wc.

    Oui parce que Monsieur va la revoir dans quelques jours pour voir avec elle une solution qui ne la foute pas dans la merde (elle pas française. Flou). On a eu du conflit là-dessus, parce que je ne comprenais pas qu'il soit encore sur son bail à elle, qu'il paye la moitié de l'assurance habitation, et qu'il n'ai pas encore appelé le Trésor Public pour déclarer son changement d'adresse et qu'il dise avoir tourné la page avec elle alors qu'il va déclarer ses impôts 2013 avec elle et a laissé des affaires chez elle alors qu'ils ne vivent plus ensemble depuis plus de six mois et qu'ils ne sont pas mariés...(clair ou pas assez de ponctuation?). C'est une gentille amie qui m'a fait remarqué qu'ils étaient peut-être pacsés?

    Je pose la question à Monsieur.

    "oui on est pacsés"

    C'est pas comme si j'avais posé trente fois la question "y-a-t-il encore quelque chose que je dois savoir à propos de ton ex? Surtout que j'ai posé la question quand il me faisait ses fucking révélations et que j'ai dit (avec des vrais mots oui), que ce que je ne supporte pas c'est pas le contenu de la révélation, c'est le fait de m'avoir menti et de pas avoir été honnête direct.

    En plus s'il me l'avait dit, ça aurait évité de me stresser sur pourquoi il prend pas d'appart' tout de suite et qu'il reste chez sa mère (je sentais bien que y avait autre chose que vouloir une situation professionnelle stable d'intermittent du spectacle).

    Donc, qu'il soit pacsé en fait ok. Je suis moi-même tout à fait du genre à imaginer me pacser avec quelqu'un pour intérêt administratif.

    Et je trouve ça plutôt bien de ne pas vouloir foutre dans la merde les autres, ou son ex.

    Mais ne pas être honnête avec moi...NON!

    Et quand tu lui demandes pourquoi il l'a pas dit c'est parce que il voulait éviter justement que j'en fasse tout un plat...Je suis un peu déçue qu'il me connaisse si peu. Et qu'il soit assez bête pour imaginer que c'est mieux de ne pas être honnête avec moi. Qu'il m'a prise pour une bille aussi.

    Et je déteste les gens qui réponde "oui oui" quand tu leur demandes un truc, et qui s'en foutent d'être raccord avec ce "oui", alors que s'ils ne veulent pas faire un truc ils n'ont qu'à le dire!!! Je ressemble à ce point à un dragon??!! ça éviterait des attentes inutiles, sources de conflit!

    Beaucoup de gens sont comme ça. Chabada aussi.

    Voilà.

    Que faire?

    Rien.

    Et ça ira bien.

     

     

     

  • Au sujet de la D'

    C'était donc bien mon syndrome prémenstruel.

    Voilà voilà.

  • D'

    Alors donc je crois que je déprime. Et quand je suis comme ça, je suis bonne qu'à me cacher dans mon appart' bordélique, et surtout ne parler à personne à moins de vouloir me brouiller avec très rapidement.

    Contexte :

    - santé : je suis fatiguée. Ce virus merdique fait que je vais probablement devoir me faire opérer, ce qui m'enchante, j'adore les hôpitaux, et j'adore me sentir féminine, fertile et sexy, haha.

    Je fume de nouveau comme une grosse (fumeuse), ça pue chez moi, je pue tout court, je n'ose pas parler en ouvrant la bouche. Le seul avantage est que je maigris.

    Je suis un peu parano, et devant mes antécédents cardiaques, j'ai peur de développer une insuffisance mitrale ou cardiaque ou un autre truc vu sur doctissimo

    - moral : Chabada en est à la fameuse phase "pouvons-nous continuer ensemble?", je me sens délaissée. J'ai l'impression qu'il se contredit tout le temps. Je m'énerve sur lui. Il s'énerve sur moi.

    - culture internet : je suis allée pour la première fois de ma vie sur youporn. Puis j'ai visité d'autres sites soit disant plus "pour les filles" ou "arty". Ça m'a profondément déprimée. Voir ça, c'est comme regarder des cocaïnomanes qui sniffent une paille dans le nez. Enfin si des gens y trouvent leur compte là dedans tant mieux pour eux.

    - socio-cul  : je me sens seule dans mes valeurs. Je trouve le mariage important, la famille aussi. Le long terme. Et je dois passer pour une fille jeune, indépendante, qui ne veut pas s'engager, je sais pas. J'ai presque des valeurs de catho, et je suis athée. J'aimerais bien rencontre un mec catho du coup. Mais je suis pas assez catho pour un catho. Je me demande bien avec qui je pourrais m'accorder.

    - travail : je fais des trucs qui ne me plaisent pas. Je fais des trucs qui me plaisent sans gagner d'argent. Beaucoup de gens font ça semble-t-il, mais moi j'ai l'impression de me prostituer parfois. Je me sens un peu nulle d'être trop molle pour ne pas avancer plus dans la direction que je me suis donnée.

    - famille : hormis le fait que je n'ai toujours pas commencé à fonder une famille, et que plus le temps passe, plus je me sens ratée, ma famille actuelle est toujours un poids pour moi. Je me sens impuissante à y remédier.

    - chez moi : j'ai l'impression que je vais mettre un siècle à ranger.

    Bon je vais boire une bouteille de Badoit (y'a de la joie).

    Et mon humour est toujours aussi merdique. Ça me rassure de voir que certaines choses ne changent pas.

     

     

  • moi méchante

    De toute façon je le larguerai pas. Je vais faire comme lui : RIEN, être débile, passive, pas investie, pas faire d'effort, laisser mourir les choses dans l'oeuf.... Je peux peut-être lui envoyer un "tu seras comme ton père plus tard" à la gueule, histoire d'équilibrer ma gentillesse naturelle.

  • Pensée du jour

    Ce blog est chiant. Je ne comprends pas que des gens le lisent.

  • ça sent le roussi

    En plus je lui fait plus du tout confiance.

    Enfin ça dépend pour quoi.

    Bref.