setTimeout(« _gaq.push(['_trackEvent', '20_seconds', 'read']) »,20000);

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pensée du jour

Les mendiants du métro seraient beaucoup plus utiles s'ils annonçaient les contrôleurs ratp sur leur pancarte, plutôt que d'y écrire "j'ai faim".

Commentaires

  • Tu ressens quoi quand tu vois un carton sur lequel il y marqué "j'ai faim" ?

  • Alors, c'était de l'humour cynique hein...
    Mais aussi une vilaine pensée, un jour où, pressée, sans carte bleue, sans monnaie, et sans personne à l'accueil ratp (oui je comptais sur mon précieux chéquier), je me suis résolue à prendre le métro en fraude (je sais c'est mal et c'est surtout la honte quand tu passes à quatre pattes sous le portillon). Evidemment, au détour d'un couloir je suis tombée sur des contrôleurs, qui se fichaient bien de ce que leur disais (en France, ça s'appelle bien faire son travail).
    Puis j'ai croisé un sdf avec sa pancarte "j'ai faim" (je me demande où ils les achètent, j'ai l'impression qu'ils ont tous les même) (j'ai encore fait une blague de merde peux pas m'empêcher).

    Bref, tout ça pour dire, c'était une pensée, et non un ressenti.Pensée replacée dans l'anecdote contextuelle.

    Après, si je dois dire ce que ressens quand je croise un carton avec écrit "j'ai faim" dessus, c'est autre chose.

    La pensée c'est le vêtement qui me protège, et le ressenti c'est moi nue. Et comme je suis pudique sur certaines choses de la vie, pour l'instant je me limite à montrer mes vêtements ;)

    Mais au fait, pourquoi cette question? Tu as été choquée? Intriguée? Outrée? Interloquée?...

  • Interloquée, je dirais. Je voulais d'abord demander s'il s'agissait de cynisme pur ou d'humour noir, suite à quoi j'aurais pu être soit choquée, soit souriante. Mais j'ai préféré poser une question à propos du ressenti qui pourrait expliquer tes propos. Et tu m'as donné la réponse à la question que je n'avais pas formulée :). Quant à ta pudeur, je la respecte totalement. Merci pour les explications et Joyeux Noël !

Les commentaires sont fermés.